DEPARTEMENT D’AQUACULTURE
THEME: 
"Diversité et écologie  parasitaire de quelques espèces de poissons dans la partie avale du fleuve Nkam"
Mémoire  rédigé en vue de l’obtention du Diplôme d’Ingénieur  Halieute
Filière : Aquaculture
Par 
ESSOME BANG Gabel
Ingénieur des Travaux Halieutes
Matricule : 11B06535
            1ère promotion

Année Académique 2013/2014

.

RESUME

Dans le but d’étudier la diversité et l’écologie de parasites de poissons du fleuve Nkam, une étude a été menée d’avril à octobre 2014 à Yabassi et Bodiman. Les spécimens de poissons ont été capturés une fois par semaine, de nuit. Chaque  individu capturé a été incisé au niveau de l’abdomen, puis conservé dans une glacière pour un examen ultérieur au laboratoire. Les Monogènes prélevés ont été identifiés au niveau du genre à l’aide d’un  microscope photonique tandis que l’estomac et l’intestinont été observés à la loupe, les frottis du rein et du foie ont été observés au microscope binoculaire.Les principaux résultats ont été les suivants : , les Monogènes ont été présentstchez toutes les espèces. En général la prévalence parasitaire globale a été de 61,59%, les mâles ont été autant infestés que les femelles. La prévalence parasitaire a augmenté avec le

poids vif chez Ctenopoma  petherici et Parachanna  obscura. La taille ainsi que le poids n’ont aucune influence sur l’intensité parasitaire. L’abondance des Monogènes a varié suivant l’espèce et indépendamment  de la taille  du poisson. La prévalence des Métacercaires a varié de 2,33 à 32,26%, avec un taux d’infestation relativement élevé chez Chrysichthys nigrodigitatus. Celle des Myxosporidies a été  faible (13,25%). Cette étude préliminaire apporte des connaissances qui pourraient être approfondies dans le cadre d’études ultérieures pour une exploitation des différentes espèces de poissons ainsi que sur leurs parasites.

Le projet d’élevage en cage de tilapias mono-sexe à Yabassi est promu par dix étudiants ingénieurs Halieutes. Le but principal de ce projet est de promouvoir le développement économique rural à travers la vulgarisation des nouvelles techniques  piscicoles.Le projet sera mis en œuvre dans le fleuve Nkam, Département du Nkam Arrondissement de Yabassi, choisi pour la disponibilité d’eau en quantité et en qualité, épargnée des pollutions industrielles. Dans sa première phase qui commencera en Décembre 2014, la production s’étendra sur dix (10) cages de capacité 32 m3. Cet effectif sera revu à la hausse à la deuxième phase. Les études de faisabilité technique, économique, financière et environnementale montrent que ce projet est viable. Le coût total du projet pour cette première phase est estimé à   21.537.296 FCFA. Le projet permettra de générer, à la fin de la première année,  un bénéfice net de 12064258FCFAavec un taux de rentabilité interne de l’ordre de 30%.

Mots clés : Diversité, Ecologie, Parasites, Poisson, Cameroun.

ABSTRACT

In order to study the diversity and ecology of parasites of fishes in the Nkam River, a survey was conducted from 12 April to 13 October 2014 in Yabassi and Bodiman. Field works were conducted once a week (in the night). Individuals of fish were captured and incised on the abdomenthen,conserved in an icebox for an ulterior exam to the laboratory. Monogeneawere observed to photonic microscopewhile the stomach and the intestine, the kidney and the leaverfrottises, were observed to the gnarl.It appears that a diversity of parasites colonizes fishes found in the Nkam River, Monogenea being present in all species.Parasite prevalence reached 61.59% and males can be infested as much as females. The infestation doesn't depend on the size inChrysichthys nigrodigitatus and Oreochromis niloticus. Parasite prevalence increases with the weight in Ctenopoma petherici and Parachanna obscura.The size as well as the weight doesn’t have any influence on parasite intensity. Monogenes abundance varies according to the sex and species and doesn’t depend on the size of the animal. Metacercaires prevalence reached 2,33 to  32,26%, with one rate of relatively elevated infestation inChrysichthys nigrodigitatus(13,25%). The prevalence of Myxosporidia is weak. This preliminary result provides important information.

The project of raring mono-sex tilapia in cages at Yabassi is promoted by 10 student’s fisheries Engineers. The principal objective of the project is to promote rural economic development through the vulgarization of new fisheries techniques. The project will be settle in the river Nkam, Nkam division, Yabassi subdivision, chosen because of its free from industrial pollution and the water availability in quality and in quantity. In its first phase which starts in December 2014, the production will be extended on 10 cages of 32 m3 capacity. This will be increased at the second phase. The technical, economical, financial and environmental feasibility reveals that the project is viable. The total cost of the project for is first phase is estimated at 21.537.296 FCFA. The project will generate at the end of the first year a net benefice evaluated at 12064258FCFA with profit level of about 30%. The social and environmental benefits will equally be important.

 

Keywords: Diversity, Ecology, Fish, Parasite, Cameroon.